3 juil. 2016

CÉRÉALE

CÉRÉALE   (n. féminin)

CÉRÉALE
Un champ de céréale 



















À la Déméter grecque succéda la divinité latine Cérès ; elle eut de Jupiter, son frère, une fille, Proserpine, appelée Proserphone par les Grecs.

Pluton ayant enlevé Proserpine et l‘ayant entraînée aux Enfers, Cérès se mit à leur recherche et c’est au cours de ce voyage qu’elle apprit à Triptolème, fils du roi d’Éleusis, la culture du blé.

Cérès fut adorée dans toutes les parties du monde antique, en Grèce, Sicile, Italie, Crète, Asie. Chez les Romains, les fêtes de Cérès étaient les Céréalies, célébrées, chaque année, au mois d‘avril.

C’est en 1704 qu'on signale les Céréales comme fêtes en l'honneur de Cérès et en 1792 qu'intervient le sens de grains farineux servant à la nourriture de l‘homme.

Le nom de Cérès se rattache étymologiquement à crescere, verbe latin signifiant pousser, qui symbolise l’élan vital de la végétation.


Source : Le petit dictionnaire des mots qui ont une histoire



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire